Menu
Remariage et réversion

Remariage et réversion

Actualités locales

Jeudi 6 janvier 2022
Le remariage ne prive pas du droit à la réversion, cependant il peut modifier son montant avec la prise en compte des revenus du nouveau conjoint.

 

En cas de remariage, les anciens époux, comme le conjoint actuel, bénéficient de la pension de réversion au prorata de la durée respective de chaque mariage, et ce quelles que soient les raisons du divorce.

En cas de décès d’un bénéficiaire de la pension de réversion, sa part accroîtra celle de l’autre ou des autres bénéficiaires de la réversion.

Le remariage ne prive pas le bénéficiaire d'une réversion de son droit (sauf pour les fonctionnaires, www.prefon.retraite.fr). Mais le montant est soumis à des conditions maximales de ressources personnelles ou du ménage (L353-1 alinéa 1 du Code de la Sécurité sociale). En cas de dépassement, la pension de réversion est réduite à concurrence du dépassement.

« Retour à la liste des actualités